New York, New York !!!!

Depuis le temps que j’attendais ce moment : voir New York et Washington… Enfin mon rêve s’est réalisé !!!! Nous sommes donc partis à sept (Géraldine, Juliette, Greg, Gus, Piekas, Gillette et moi) en voiture mardi après-midi : la route a été un peu longue et difficile car nous sommes tombés en pleine tempête de neige dans les Appalaches, le genre de situation qui fait bien peur, surtout quand on voit tous ces camions et ces voitures énormes plantés dans le fossé !!! On a fini par arriver à Washington à 3 heures du matin (personnellement, je dormais déjà profondément car j’avais emporté ma couverture et mon oreiller !!!) : Géraldine et moi avons été affectées dans la chambre de Raphaël, qui dormait déjà à poings fermés (il faut dire qu’il avait un entretien téléphonique le lendemain à 8h30, alors il avait mis ses boules Quiès). Le lendemain matin, réveil matinal, douche dans la salle de bain commune (on se rend compte qu’on est très bien logés à Cincinnati, avec nos chambres toutes neuves et nos salles de bain pour quatre). On a passé toute la journée à visiter Washington : on a vu la Maison Blanche (pas de Georges W. Bush à la fenêtre…), le Capitole… Bref, tous les monuments touristiques !!!! Petite montée dans le Washington monument, qui est une tour très haute, de laquelle nous avons pu voir toute la ville et ses environs (très haut mais très froid !!!). En fin de journée, direction New York !!!! Quand je pense que je vais ENFIN marcher dans les rues de Sex and The City !!! J’ai regardé les six saisons cet été avec Fleur (oui, de longues heures de rires devant l’écran du pc) et j’avais l’impression de connaître cette ville sans y être jamais allée… Nous sommes arrivés au Central Park Hostel vers 1 heure du matin : nous étions tous les 7 dans un dortoir de 8… Et notre colocataire nous attendait dans son lit !!! Il faut imaginer un géant à la moustache rousse, portant des caleçons longs gris souris et un immense manteau à carreaux… Un cœur tendre dans le corps d’une brute… Bref, notre première rencontre a été bizarre : il nous a dit d’allumer la lumière, de l’éteindre immédiatement, et nous a demandé si nous avions bien retenu la disposition de la chambre : quel comique !!!! Heureusement, il était très sympa, et il essayait tout le temps de nous faire la conversation… Bon, la première nuit a été un peu difficile pour moi car mon lit grinçait très fort (peur de bouger et de réveiller les autres) et était collé à un radiateur vieux comme Hérode qui faisait un bruit de malade, crachait de l’eau bouillante et chauffait beaucoup trop (peur de brûler dans mon sommeil) : j’ai fini par mettre le matelas par terre mais c’est là que j’ai découvert la capacité nasale de Dédé (c’est le surnom que nous avons donné à notre roomate). Donc j’ai dormi 3 heures (oui, je préférais être éveillée au cas où la moquette prendrait feu et où il faudrait évacuer la chambre : ceux qui me connaissent bien savent que le feu me terrorise depuis ma grosse frayeur il y a 3 ans…). Jeudi matin, nous sommes allés à la parade de Thanksgiving que Macy’s organise chaque année dans les rues de New York : on voit des ballons géants, des chars, des fanfares… C’est très chouette (sauf que cette année, le ballon M&M’s s’est accroché dans un réverbère, qui est tombé sur la tête d’une femme handicapée et sur un enfant : c’était juste pour la petite anecdote, rassurez-vous, tout le monde s’en est sorti sans trop de dégâts…). Nous nous sommes ensuite promenés dans les rues de New York (Time Square, Lexington, Central Station… Autant de mots qui font rêver…). Arrivés à Ground Zero, l’endroit où étaient le World Trade Center, nous avons retrouvé Flavie et Vania : cet endroit est très étrange car l’atmosphère y est vraiment lourde (surtout quand on se rappelle des images qu’on a vues et revues à la télévision…). Nous avons déjeuné dans le Mac Do le plus chic du monde, avec une pianiste qui jouait pendant qu’on s’empiffrait de burgers : la classe américaine !!! Petite visite dans Wall Street (Géraldine a fait une majeure finance alors il fallait qu’on la prenne en photo devant le New York Stock Exchange !!!) avant de traverser Battle Park pour aller prendre le ferry. La ville est au bord de la mer : donc il y a des mouettes… Au moment où j’ai dit « je sens que je vais me faire ch… dessus », ça n’a pas loupé, j’ai subi une attaque aérienne (j’en déduis donc que les mouettes américaines comprennent le français, visent très bien et n’aiment pas les blondes…). On est monté dans le ferry qui mène à Staten Island (pour voir la Statue de la Liberté, qui m’a d’ailleurs un peu déçue car je l’imaginais beaucoup plus impressionnante…), ce même ferry que prend Carry dans l’épisode où elle rencontre son politicien (désolée, je suis fan, je ne peux pas m’en empêcher…). Après cette longue ballade, direction un petit café pour reprendre des forces et un cookie avant d’aller voir Time Square la nuit : c’est magique, toutes ces lumières, ces panneaux éclairés dans tous les sens… On ne sait plus très bien où donner de la tête !!! Nous avons enchaîné sur un apéritif tout en haut d’un hôtel, dans un bar qui s’appelle « The View » : il porte très bien son nom… la vue porte sur toute la ville, et tout l’étage est posé sur une plateforme qui tourne lentement, pour que tout le monde puisse voir la vue à 360° en une heure sans bouger de sa table !!! C’est assez étrange (il ne faut pas avoir le mal de mer) mais très beau. Nous sommes ensuite allés dîner dans un petit restau près de chez Vania avant de rentrer à l’auberge de jeunesse. Bonne surprise en arrivant : la douche était bloquée et il y avait de l’eau noire directement remontée des canalisations qui croupissait dans la baignoire… Vendredi, direction le Metropolitan Museum, qui est une petite merveille : on a dû se dépêcher et on était tous frustrés de ne pas avoir pu en voir plus, car c’était superbe !!! Nous avons aussi visité Saint Patrick, la cathédrale : j’ai été très surprise car l’église est très belle (on sent qu’elle a été construite par des européens) mais l’ambiance y est très bizarre… Il y a un drapeau des Etats-Unis en plein cœur de la voûte, une boutique des souvenirs (ça fait un peu marchands du temple) et on ne sent pas cette ambiance feutrée et recueillie qu’on peut ressentir dans les églises françaises et qui est si sereine et apaisante… Après la culture, le shopping !!! On nous avait conseillé d’aller au Century 21 (qui n’est pas une agence immobilière comme en France mais un peu la Foire Fouille de la mode : tout est bradé, à des prix incroyables !!!) : j’ai été raisonnable (mais j’ai quand même acheté une paire d’escarpins trop chouettes !!!). Le soir, nous sommes allés dîner au Sushi Samba : une petite merveille gastronomique… Nous sommes ensuite allés chez un ami de Piekas qui habite dans un superbe appartement, avant de nous retrouver dans une sorte de bar underground (bar fumeur, ce qui est extrêmement bizarre après plus de deux mois passés dans des endroits sans fumée…). Samedi Matin, nous sommes allés visiter le Moma (Museum of Modern Art) qui vient d’être entièrement rénové et qui est une pure merveille. Il y avait des Picasso / Van Gogh / Dali… Mais la pièce qui m’a le plus surprise, c’est une grande salle avec 50 hauts parleurs : de chacun d’entre eux sortait une voix. Individuellement, c’était assez moche, mais en se mettant au centre de la pièce, toutes les voix se mélangeaient et le résultat était extraordinaire !!! Nous sommes ensuite allés déjeuner au Mac Do de Chinatown : le Mac Do le plus rapide du monde (on a à peine le temps de passer sa commande qu’elle est déjà prête !!!). La petite promenade dans Chinatown a été assez surprenante : on s’est tous séparés car chacun cherchait quelque chose de particulier, et j’ai expérimenté les réseaux de contrefaçons… Je marchais dans la rue quand un chinois m’a discrètement montré un petit carton avec des photos de sacs Vuitton : je l’ai suivi et il m’a emmené dans une ruelle… On s’est arrêté devant un immeuble et il a appelé quelqu’un avec un talkie-walkie : une porte s’est ouverte et je me suis trouvée dans un monte charge… Me voilà au sous-sol, dans des caves désaffectées (je ne faisais pas la fière…) : il y avait des dizaines de sacs, chaussures, ceintures de toutes les marques (Chanel, Vuitton, Burburry…). Un vrai paradis de la contrefaçon… J’ai trouvé deux babioles et je suis repartie (j’ai quand même insisté pour que mon « guide » allume la lumière car il faisait noir comme dans un four et je ne me voyais pas marcher dans un couloir sombre… Mais tout s’est bien terminé et j’ai retrouvé les autres pour aller faire un tour dans la boutique Toys’R’Us : c’est le paradis du jouet !!! Il y a une grande roue dans le magasin, des sculptures géantes en Lego, des milliers de jeux… Incroyable !!! Pour finir, nous sommes allés dîner dans un petit restaurant italien avant de rentrer… Et le lendemain, direction Cincinnati, la tête pleine de souvenirs… je n’avais vraiment pas envie de quitter cette ville fabuleuse !!!

2 pensées sur “New York, New York !!!!”

  1. Bonjour Mado, merci de ce merveilleux voyage qui me fait rêver et je ne te parle même pas de Marie Claire qui est total accro à l’ Amérique. Elle a une passion pour tout ce qui est de là-bas avec
    une mention spéciale pour le cinéma des années Maryline. Ta façon de couché ton voyage sur (papier) le net et tellement extraordinaire j’ ai vu les plus chic et plus rapide  Mac do du monde
    et j’ai vu un géant roux et comique, pris un gros ballon M&M’s sur la tronche. En un mot comme en cent ton récit est toi vous êtes fabuleux, merci encore, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *