Gingerman bread : recette illustrée ET commentée

images-copie-65.jpgQuand on regarde les films de Noël anglo-saxons, il y a un élément qui revient tout le temps : le gingerman bread. Il s’agit tout simplement d’un petit gâteau au gingembre et aux épices, en forme de bonhomme, et décoré d’un glaçage au sucre. Le plus célèbre étant bien sûr le petit bonhomme du film Shrek.

ABCCOOKIE.jpgJ’adore ces petits gâteaux : à Londres, j’en mangeais des quantités astronomiques. Mais cette année, à Paris, je n’en ai trouvé nulle part : j’ai fait plusieurs marchés de Noël, plusieurs boulangeries alsaciennes, mais rien. Alors j’ai décidé d’en faire moi-même, mais impossible de trouver le fameux emporte pièce !!! Il m’aura tout de même fallu traverser la Manche pour en trouver un (que j’ai payé une bouchée de pain, d’ailleurs… si l’on ne compte pas le prix des billets d’Eurostar !!).

Après avoir galéré pour trouver la recette sur le Net (la vraie ne se trouve que sur des sites américains, et certains composants, tels que le Golden syrup, sont difficiles à trouver en France), je vous propose donc de la tester pour vous, après l’avoir un peu adaptée !!!! C’est parti !!!
(et pour ceux qui n’auraient pas le courage de tout lire, le résultat en photos un peu plus bas…)


La recette en images : le gingerman bread

ingredients.JPGIngrédients :
Pour une dizaine de gâteaux
125g de beurre (vraiment très mou)
100g de sucre roux
125ml de sirop d’érable (ou de golden syrup !)
1 oeuf (séparer le blanc et le jaune)
375g de farine
1 cuillère à soupe de gingembre moulu (pas plus)
1 cuillère à café de cannelle moulue
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
150g de sucre glace

Etape 1 : à l’aide d’une fourchette, d’huile de coude, d’un mixeur, d’un batteur électrique, d’une baratte ou de ce que vous voulez (j’ai essayé toutes les solutions pour arriver à un résultat acceptable. Le mieux restant le travail à la fourchette… Mon mini mixeur est décédé : paix à son âme…), mélanger le beurre et le sucre jusqu’à obtention d’une pommade beige et bien homogène.

step-1.JPG

Etape 2 : ajouter à cette pommade le sirop d’érable et le jaune d’oeuf. Bien mélanger (quitte à donner un petit coup de batteur, pour en être sûr).

step-2.JPG
step-2-bis.JPG

Etape 3 : ajouter à la pâte le gingembre, la cannelle, le bicarbonate de soude et la farine petit à petit. Bien malaxer jusqu’à l’obtention d’une belle boule de pâte.

step-3.JPG

Etape 4 : recouvrir de film alimentaire et mettre au réfrigérateur pendant 30 minutes.

step-4.JPG

Etape 5 : battre le blanc d’oeuf en neige bien ferme. Ne pas oublier de mettre une petit pincée de sel avant de commencer à battre, et toujours penser à tourner le batteur dans le même sens.

step-5.JPG

Etape 6 : une fois que la neige est bien compacte, ajouter petit à petit le sucre glace, tout en continuant à battre, jusqu’à obtention d’une crème épaisse, compacte et brillante (et très écœurante au goût car beaucoup trop sucrée…), qu’on appelle icing (ou glaçage, en français… Mais c’est une recette anglo-saxonne, alors on se la pète un peu !!!). Recouvrir de film alimentaire et réserver au frigo.

STep-6.JPG

Etape 7 : préchauffer le four à 180°C (th.6).

Etape 8 : sortir la boule de pâte du frigo. La poser entre deux feuilles de papier sulfurisé et, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (vous remarquerez que je viens d’investir dans un beau rouleau en bois, du genre de ceux qu’on utilise pour battre son mari. C’est bon, je suis maintenant équipée : bring the man !!!!), étaler la pâte en une couche d’un peu moins d’un centimètre.

step-8-1.JPG
step-8-2.JPG

Etape 9 : à l’aide de l’emporte-pièce en forme de bonhomme (celui-là même que vous avez galéré à trouver), découper des formes et les poser sur la plaque du four, recouverte d’une feuille de papier sulfurisé beurrée ou huilée.

step-9.JPG
step-9-2.JPG

Etape 10 : enfourner et laisser cuire 10 minutes (jusqu’à ce que les bonshommes soient légèrement dorés).

step 10

Etape 11 : sortir les bonshommes du four et les laisser refroidir. Ils sont mous au sortir du four : c’est normal ! Ils vont durcir en refroidissant !

step-11.JPG
Etape 12 : sortir l’icing du frigo. Le mettre dans une poche à douille, et décorer chaque bonhomme. Ca c’est la partie « artistique », celle que je préfère…

step-12.JPG


Enjoy !!!!

DSC03960.JPG DSC03961 DSC03962
 DSC03963 DSC03966 DSC03967

11 pensées sur “Gingerman bread : recette illustrée ET commentée”

  1. oooh ! Ils sont trop beaux tes Pa-pa-tissiers !

    Petite préférence pour celui en haut à droite de la première photo. Il n’y à pas de doute, ta créativité est sans limites…

  2. Tu n’avais pas pensé à regarder sur Internet pour trouver ces emporte-pièces ?

    Sinon, j’aime beaucoup tes déco, c’est très chouette !! Ils ont l’air super appétissants ! T’as pensé à mettre du colorant alimentaire pour t’amuser avec le glaçage ?

    1. Je n’aime pas acheter les moules sur le net : j’aime voir et toucher (comme les fringues, en fait !)

      Et si, j’ai des colorants alimentaires, mais je n’avais pas le courage de nettoyer ma poche à douille entre chaque couleur !!! Next time, je serai moins paresseuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *