Grosse claque

index-copie-97.jpgIl y a quelques semaines, dans le cadre de mon boulot, j’ai dû organiser un événement un peu important, réunissant des « gens qui comptent » et quelques hommes politiques. Le jour J, je suis prête : en bonne professionnelle que je suis (du moins que j’essaie d’être…), j’ai sorti mon déguisement de business woman et suis prête à en découdre avec les Ors de la République. Mado en mode warrior. 

index.jpgAlors que je vaque à mes occupations (c’est-à-dire que je suis partout, que je cours dans tous les sens, que je réponds à deux téléphones en même temps tout en essayant de règler les multiples problèmes qui arrivent – putain de plan vigipirate rouge fluo !!!), le big boss de cette grande institution qui accueille l’événement entre dans la pièce et vient saluer un peu tout le monde. J’avoue que j’organise cet événement depuis 2 ans maintenant et qu’à force de cotoyer les « grands » de notre petit monde, je ne suis plus vraiment impressionnée par les personnalités que je rencontre (bon, j’avoue que si je rencontrais Céline Dion, je ferais un peu moins la maline, mais c’est une autre histoire...). Bref, c’est mon tour : ce grand monsieur s’avance vers moi et me serre la main. Tout est normal. Jusqu’au drame.

images-copie-64.jpgIl se retourne alors vers la jeune et jolie hôtesse que j’ai embauchée pour l’occasion, pour nous donner un coup de main : il la regarde et se penche vers elle pour lui faire la bise, accompagnant son geste d’un charmant « j’embrasse toujours les jolies jeunes femmes »… Voilà voilà… Je me suis sentie moche, je me suis sentie vieille… Et je me suis rappelé que l’an dernier, il m’avait fait la bise à moi aussi.

Serais-je devenue aussi sèche qu’un vieux pruneau ???? 

index-copie-1.jpg

 

10 pensées sur “Grosse claque”

  1. J’ai découvert le blog il y a quelques jours et depuis, je me promène et dévore les textes 🙂

    Je ne peux m’empêcher de réagir aujourd’hui. Quel mufle ce monsieur !

  2. ce n’est pas tant toi que lui qui a vieilli; passé un certain âge, le cochon de bureau tourne au vieillard lubrique : quand son âge fait +1, il ne s’intéresse plus qu’à des filles dont l’âge
    fait -2. Exemple célèbre : Mao se faisait livrer des petites filles…

  3. Ce « monsieur » est juste l’illustration de la goujaterie… Et accessoirement un gros porc obsédé!

    En tant qu’homme, je ne peux que condamner ce genre de comportement qui font passer la gente masculine pour un ramassis d’obsédés…

    Visiblement, ce n’est pas parce qu’on fait partie des « grands » de ce pays qu’on sait faire preuve du savoir-vivre le plus élémentaire.

     

  4. oui un goujat ……et même s’il est un « grand » il n’a pas à ce comporter ainsi. J’ai récemment rencontrer à Paris une très célèbre actrice qui parlait comme une vraie poissonière. Depuis septembre
    tu es mariée et ce « grand homme » ne fantasme peut etre pas sur les femmes mariées….. Céline Dion ………….laisse tomber c’est pas une « grande » et surtout pas dans le domaine de la chanson….

  5. Meuh non!

    Je parie que l’autre n’avait pas d’alliance…et comme tu n’as pas succombé à son charme depuis le temps…Il pense que l’autre demoiselle est plus influençable…

    Ou bien encore, c’est sa technique de drague…Damned!

  6. Quoi ce petit Monsieur parvenu sot et crapotteux – car il est petitement insignifiant- a méconnu le charme parisien ? Il est passé devant le fleuron de nos jeunes femmes parisiennes (et on le
    sait les parisiennes sont les plus belles du monde). Ma foi ce laquet de la République a sans doute une épouse qui utilise un Termomix pour être aussi sot. Qu’il finisse sous un pont. Si possible
    loin de Paris

  7. Bonsoir, en tant que membre de l’AAMERD (Association des Anciens Membres Eminents de la Direction) nous vous adressons, chère Madame, nos excuses les plus sincères pour la goujaterie de
    l’une des personnes composant ou collaborant à notre noble Institution. Croyez que de notre côté, nous nous tenons à votre disposition pour réparer cet affront et vous proposer de vous faire
    suffisamment de bises pour que vous vous estimiez réhabilitée dans votre beauté dont nous ne doutons pas.

    Nous recevons les 1er mercredi du mois à la salle des fêtes (après la sieste à 16 heures et avant la partie de belotte)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *